Foire Aux Questions


Pompes à chaleur Air/Eau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses énergétiques

Chauffage, ECS, Climatisation, Ventilation

Puis-je faire un usage mixte de ma pompe à chaleur pour à la fois chauffer ma piscine tout en assurant la climatisation en intérieur ?

La pompe à chaleur peut servir à chauffer une maison ou à la refroidir, dans ce deuxième cas, elle est appelée réversible. Cependant, il n’est pas utile d’inverser le cycle de la pompe pour pouvoir l’utiliser en tant que climatiseur. En effet, une pompe à chaleur peut servir à chauffer une piscine et en même temps, refroidir l’atmosphère d’une maison.

L’installation d’une pompe à chaleur nécessite t-il un lieu adapté ?

De plus en plus populaire, la pompe à chaleur peut être installée dans tous types de lieux pour autant qu’un professionnel puisse le confirmer.

Les pompes à chaleur géothermales sont-elles plus avantageuses par rapport aux autres pompes à chaleur existantes ?

Les pompes à chaleur géothermales sont les plus efficaces, car elles offrent un COP de 3,4 et un crédit d’impôt de 35 % dans le cadre d’un bouquet travaux. Elles sont installées dans un local technique à cause du bruit et puisent leur énergie des nappes phréatiques ou du sol. Il faut cependant remarquer que les pompes Eau/eau sont plus propices à un triple usage, c’est-à-dire chauffage, climatisation et production d’eau chaude sanitaire.

Même si la pompe à chaleur géothermale offre un rendement efficace, il est toujours possible de transformer une maison en maison à énergie positive avec une pompe à chaleur pour autant qu’elle soit reliée avec des plaques photovoltaïques. Grâce à ce procédé, la maison produit elle-même, l’électricité utile au fonctionnement de la pompe et cette dernière la rentabilise grâce au COP de 3,4.

Dois-je demander une autorisation pour effectuer un forage afin d’installer une pompe géothermale ?

Le forage d’un puits pour une pompe géothermale nécessite une autorisation préalable de la part de Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (D.R.I.R.E.) ainsi qu’une expertise du Bureau de Recherches Géologiques et Minières.