Crédit d'impôt pompes à chaleur


Pompes à chaleur Air/Eau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses énergétiques

Chauffage, ECS, Climatisation, Ventilation

Le crédit d’impôt est un avantage fiscal offert par l’État à tout citoyen ayant eu recours à un appareil utilisant une énergie renouvelable. Pour bénéficier de cette déduction d’impôt, il faut que la personne en question joigne une facture des travaux avec sa déclaration d’impôt. Le crédit d’impôt concerne le coût des équipements et du matériel, hors main d’œuvre et dans le cas où le propriétaire a reçu des aides comme l’ANNAH, ces aides sont d’abord déduites du prix des équipements et du matériel. Les pompes à chaleur font partie des appareils qui peuvent permettre d’avoir droit au crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt

Le crédit d’impôt est soumis à des conditions avant d’être octroyé cependant, tout le monde peut y avoir droit qu’il soit imposable ou non. Pour une construction neuve, il faut que les travaux aient été entamés avant le 31 décembre 2012. Puis, le crédit d’impôt n’est octroyé que si le local et l’appareil répondent aux exigences de la RT 2012, et enfin, les travaux d’installation de l’appareil doivent être effectués par le vendeur ou le constructeur. Pour les constructions existantes, elles doivent être âgées de plus de deux années afin de pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt en cas de travaux. Qu’il s’agisse d’un immeuble ou d’une maison individuelle, cela reste valable. Enfin, concernant l’appareil, il doit être installé par l’entreprise qui l’a fourni. Qu’il s’agisse de neuf ou d’ancien, il faut toujours joindre la facture à la déclaration d’impôt annuelle afin de bénéficier du crédit d’impôt.

La pompe à chaleur

La pompe à chaleur géothermale, avec un COP minimal de 3,4 pour une température extérieure de -7 °C, permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% dans le cadre d’un bouquet travaux. Ensuite, la pompe à chaleur de type air/eau est aussi éligible pour le crédit d’impôt, pour autant qu’elle affiche un COP minimal de 3,4, pour une température externe de 5 °C. Bref, tous les types de pompes à chaleur permettent d’obtenir un crédit d’impôt, sauf la pompe à chaleur Air/air, qui n’est plus éligible depuis le 1er janvier 2009. Pour les travaux dans l’existant, le crédit d’impôt est cumulable avec la TVA réduite.