PAC et environnement


Pompes à chaleur Air/Eau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses énergétiques

Chauffage, ECS, Climatisation, Ventilation

PAC et environnement

La pompe à chaleur géothermale est la pompe à chaleur qui présente le rendement le plus efficace par rapport aux autres types aérothermiques et aquathermale. Puisant les calories nécessaires à son fonctionnement dans le sol ou dans les nappes phréatiques, cet appareil utilise cependant de l’énergie électrique pour son compresseur et sa pompe. De plus, le liquide frigorifique utilisé pour le transport et l’échange de chaleur contient aussi des agents nocifs pour la couche d’ozone. Ainsi la pompe à chaleur géothermale est certes un appareil écologique, mais présente aussi quelques inconvénients. Focus sur ces inconvénients notamment la consommation d’énergie électrique ainsi que le fluide nocifs.

L’électricité

Afin de transporter le fluide réfrigérant ou frigorifique appelé « fréon », la pompe à chaleur utilise une pompe qui tire son énergie du courant électrique. Cette pompe doit être suffisamment puissante, car elle doit faire circuler le fluide dans le puits, puis la retirer afin de l’envoyer dans le compresseur. Ce dernier lui aussi consomme de l’énergie électrique. Donc, afin d’éviter une surconsommation d’énergie, il faut que la maison réponde aux exigences de la RT 2012. Cela permet de limiter le travail de la pompe. Une autre méthode afin de réaliser des économies réside aussi dans le recours à une autre source d’énergie renouvelable, le solaire ou l’éolienne.

Le fluide frigorifique

La pompe à chaleur utilise un fluide qui contient des agents nocifs pour la couche d’ozone. Appelés « HCFC », ces fluides sont désormais interdits en France, car il élimine tout le caractère écologique de la pompe à chaleur. Durant leur utilisation plus particulièrement au moment de l’évaporation du fluide, ce dernier émet des gaz à effet de serre. Sans réel danger pour les résidents, ces gaz peuvent cependant faire chuter le coefficient écologique de la maison et sur le long terme, cela irait à l’encontre de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le choix de ce fluide constitue donc une raison de plus pour faire appel à un professionnel afin de réaliser la pause du matériel. Se tenir au courant de l’évolution des règlementations sur ce fluide permet de distinguer les bons professionnels des escrocs.