Géothermie et PAC Sol-Eau


Pompes à chaleur Air/Eau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses énergétiques

Chauffage, ECS, Climatisation, Ventilation

Les pompes géothermales peuvent être de type Sol/eau ou de type Eau/eau. Dans les deux cas, des travaux de forage sont nécessaires. L’avantage de la pompe géothermale provient de son efficacité et de son COP élevé par rapport à la pompe à chaleur aérothermique. Le seul inconvénient cependant vient de la nécessité de réaliser des travaux de forage qui peuvent être conséquents en termes d’investissement d’argent et de temps. Focus sur la pompe à chaleur géothermale Sol/eau.

Géothermie et PAC Sol-Eau

Principe de fonctionnement

La pompe à chaleur géothermale utilise un système basé sur des capteurs. Ces derniers peuvent être horizontaux ou verticaux selon le type de puits, vertical ou horizontal lui aussi. Pour un puits horizontal, la profondeur sera d’environ 80 à 120 cm pour une longueur de 50 m. Des tuyaux seront alors installés et un fluide frigorigène ou de l’eau glycolée circulera dans ces tuyaux. Le fluide ou l’eau servira à transporter la chaleur du sol vers le compresseur, qui va en augmenter la valeur avant de la diffuser dans le système de chauffage de la maison. Les capteurs servent à absorber la chaleur du sol et les transfèrent au fluide ou à l’eau. Afin d’obtenir un COP élevé, il est recommandé d’espacer les capteurs. Il faudra aussi faire attention aux plantations futures sur le même terrain, car aucune plante à racine profonde ne trouvera sa place. Un gazon fera l’affaire pour la décoration.

Les différents systèmes

Une pompe à chaleur géothermale peut resituer la chaleur acquise à un système de plancher chauffant sans avoir à utiliser la moindre goûte d’eau. Dans ce cas-là, elle est de type SOL/SOL. La pompe à chaleur Sol/eau, utilise un fluide frigorigène pour transporter la chaleur. Il est aussi possible de trouver des pompes à chaleur utilisant un système eau glycolée/eau. Dans ce cas, elle est en relation avec un plancher chauffant ou un système de chauffage central basse température. Enfin, la pompe à chaleur eau/eau est la pompe à chaleur qui se sert de la nappe phréatique comme source d’énergie et c’est aussi la pompe à chaleur qui offre le plus de rendement en termes de COP et d’EER, l’équivalent du COP en été.