Géothermie et PAC Eau-Eau


Pompes à chaleur Air/Eau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses énergétiques

Chauffage, ECS, Climatisation, Ventilation

Parmi les pompes à chaleur géothermales les plus efficaces se trouve la pompe à chaleur de type Eau/eau. Le principe est simple : elle pompe l’eau de la nappe phréatique, absorbe les calories qui s’y trouvent pour les restituer au système de chauffage de la maison, puis évacue l’eau refroidie. Grâce à ce procédé, la pompe à chaleur Eau/eau permet des économies d’énergie importantes. D’ailleurs, la plupart des PAC Eau/eau affichent un COP supérieur à 3.

Géothermie et PAC Eau-Eau

Fonctionnement de la pompe

Afin de pouvoir fonctionner correctement, la pompe à chaleur Eau/eau nécessite le forage d’un puits. Ce puits devra servir non seulement d’approvisionnement en eau et en chaleur, mais servira aussi à accueillir l’eau refroidit. Il est aussi possible de creuser deux puits, l’un pour le pompage et l’autre pour le rejet. Il faut cependant réaliser une étude préalable de la faisabilité des travaux. Cette étude doit être confiée à l’entreprise qui va effectuer les travaux de forage et d’installation de la pompe. Puis, lorsque le constat est positif, avant la réalisation des travaux, il faut obtenir une autorisation de la part de la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (D.R.I.R.E.).

Lorsque les travaux sont menés à terme, la pompe à chaleur pompera l’eau de la nappe phréatique, absorbera les calories et compressera le tout afin d’en augmenter la température. Cette chaleur sera ensuite diffusée dans la maison à l’aide d’un plancher chauffant ou d’un radiateur basse température. L’eau refroidie sera ensuite rejetée à l’extérieur pour entamer un nouveau cycle. Comme la pompe à chaleur fait du bruit durant son fonctionnement, elle devra être installée dans un local technique ou au sous-sol.

Les avantages de la PAC Eau/eau

La température de l’eau contenue dans le sous-sol oscille entre 10 et 15 °C, et cela tout au long de l’année. Elle constitue donc une source d’énergie renouvelable très efficace pour chauffer la maison de manière économique, sans avoir recours à un complément de chauffage en hiver. D’ailleurs, le COP supérieur à 3 en est la conséquente directe et la preuve de son efficacité. De plus, durant l’été, cette température de l’eau permet aussi de refroidir délicatement le local.